Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Médias & Entrepreneuriat

REUSSIR SON PITCH

2 Mars 2013 , Rédigé par Valérie Bauer-Eubriet Publié dans #DES PISTES POUR VOS RP, #SUR LA COM EN GENERAL

REUSSIR SON PITCH

Pitch, c'est une marque de brioches industrielles sans grand intérêt dont ma petite soeur rafollait. Beurk ! Mais c'est aussi, et surtout, la présentation synthétique de votre projet, en quelques minutes montre en mains pour convaincre votre interlocuteur (banque, client, prospect, famille, amis …) de son intérêt, son originalité et sa viabilité.

Définition plus détaillée ICI.

Sur le fond

Le pitch a ses incontournables. Votre présentation doit répondre à 5 questions :

  • Pourquoi : Les raisons qui vous ont amené à vous lancer dans ce projet,

  • Quoi : Le contenu de votre projet, sa valeur ajoutée, ses perspectives,

  • Pour qui : La cible, c’est-à dire : à qui vous vendez ? où ? combien ?

  • Comment : Quelles sont vos ressources clefs ? Vos partenaires ? Votre système de distribution ?

  • Qui : Qui êtes-vous (parcours) ? Quelle est votre légitimité à porter ce projet ?

Vous devez attaquer fort dès le début pour capter l’intérêt de votre/vos interlocuteur(s) et marquer les esprits. Comme pour une bande annonce, il faut rentrer tout de suite dans le vif du sujet pour éviter que l’auditoire ne pique du nez. Le pitch doit toujours être calibré par rapport au public.

Soyez vigilant jusqu'à la fin. Votre exposé ne doit pas retomber comme un soufflé. Ne bâclez pas la chute. Soulignez les perspectives de l'entreprise pour montrer que votre aventure entrepreneuriale n'est pas prête de s'arrêter.

Sur la forme

Attention aussi à la forme, qui compte énormément. Le professeur Mehrabian a mis en évidence la règle des 3 V qui démontre que l'impression que l'on se fait d'une personne est déterminée :

  • à 7 % par la communication Verbale, c'est-à-dire le fond,

  • à 38 % par la communication Vocale : intonation, voix,

  • et à 55 % par la communication Visuelle : regard, look, attitude et gestes.

De là à dire qu'il vaut mieux raconter n'importe quoi en étant habité par son sujet que dire des choses intéressantes sans y mettre les formes, il n'y a qu'un pas ! Qu'on ne franchira surtout pas :-(

Les travaux du professeur Mehrabian sont en tous cas un précieux indicateur de l'importance du langage non verbal. Votre présentation doit être vivante, vous devez être habité par votre projet. Pensez également à vos supports de présentation.

En résumé

Le pitch doit être court, aller à l’essentiel, être adapté au contexte. Il doit donner envie à votre interlocuteur de s’intéresser à votre projet. Pour vous entraîner, une fois que votre entreprise est lancée, pitchez comme vous respirez : parler de votre projet à la concierge en descendant les poubelles, à la boulangère quand vous achetez votre pain, à vos amis, votre famille etc ... S'ils ne comprennent pas tout, c'est qu'il y a des choses à revoir. Vous serez ainsi mieux armé le jour où il faudra en parler devant un jury ou un Business Angel !

Propos issus des sessions d'Open Incubateur : "entraînez-vous à Pitcher" organisées par l'incubateur de Novancia Paris Ile-de-France.

Partager cet article

Commenter cet article