Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Médias & Entrepreneuriat

Les entrepreneurEs doublement pigeonnées.

6 Mars 2013 , Rédigé par Valérie Bauer-Eubriet Publié dans #LES COULISSES DES MEDIAS

Les entrepreneurEs doublement pigeonnées.

D'abord parce qu'elles ont créé et qu'il faut bien du courage, par les temps qui courent. Mais aussi parce que les médias ne se rappellent de leur existence que deux fois l'an, au moment du women's forum (octobre) et de la journée de la femme (8 mars). 30% de femmes parmi les entrepreneurs, mais 5% seulement des articles sur les entrepreneurs consacrés aux femmes. Cherchez l'erreur ...

La semaine du 8 mars, on ne voit qu'elles. Elles sont partout : journaux, TV, radio ... C'est ce que les journalistes appellent un marronnier ( = un sujet obligé, sinon le Rédac'chef est marron ;-)

Tant pis pour l'originalité ! Les communicants -moi la première- en profitent largement, redoublant d'initiatives et proposant moult enquêtes (ici, ici, ici et ici pour ne citer que celles-ci), conférences (prenez donc celle-là qui est ma préférée ;-) bouquins et communiqués sur des success-story au féminin.

Mais il ne faudrait pas que cet emballement médiatique de courte durée renouvelé chaque année fasse oublier que les femmes qui entreprennent sont absentes des médias le reste du temps. Et que c'est fort embêtant ! Le problème est plus global me direz-vous : sous-représentation des femmes dans les médias. Certes. 24% seulement des personnes mises en avant dans les médias sont des femmes (la preuve ici).

En matière d'entrepreneuriat, ça fait mal, très mal. Plusieurs travaux de recherche ont mis en évidence l'impact du discours médiatique et le rôle des modèles sur la désirabilité, la faisabilité et donc l'intention entrepreneuriale. Un portrait d'Hapsatou Sy, la très médiatique créatrice des salons Ethnicia, de Sandra Le Grand ou de Nathalie Lebas-Vautier, donneront plus envie aux nanas de se frotter à l'entrepreneuriat que des articles sur leurs homologues masculins. C'est scientifique on vous dit !

Ce n'est pas avec 5% d'articles sur les entrepreneurs consacrés aux femmes (étude menée par R. Redien-Collot et M. Radu, 2009) qu'on va susciter des masses de vocations ...

Au fait : toutes fonctions confondues, le métier de journaliste est plutôt masculin (à 54,7%). Il l'est encore plus quand on gravit les échelons : 63,4% des rédacteurs en chef adjoints sont des hommes, 67,5% des rédacteurs en chef également et 72,9% des directeurs de rédaction. Et c'est là que beaucoup de choses se décident. Alors forcément ...

Partager cet article

Commenter cet article