Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Médias & Entrepreneuriat

Quelques filons pour faire parler de soi dans les médias

14 Septembre 2013 , Rédigé par Valérie Bauer-Eubriet Publié dans #DES PISTES POUR VOS RP

Quelques filons pour faire parler de soi dans les médias

Pas toujours simple, pour les petites entreprises, de réussir à capter l'attention des journalistes.

Il existe pourtant des leviers... Les sérieux sont développés ici, mais intéressons-nous aux moyens plus fun de créer l’événement et marquer les esprits.

1 / Mettre les gens à poil...

C'est un truc vieux comme le monde (cf. Adam et Eve) et qui a fait ses preuves. La Redoute a fait le buzz en 2012 en glissant (à l'insu de son plein gré :-) un homme tout nu dans son catalogue en ligne. Etam a fait défiler ses mannequins en petite tenue dans des lieux publics.

Autre cas d'école : les 2 créateurs de Michel & Augustin se sont fait remarquer en déambulant plutôt dévêtus dans : (choisir une réponse)

  • les rayons d'un Monoprix ?
  • le métro ?
  • les rues de Paris ?

Réponse : les 3 !!! (preuve en images ici et ici).

2 / ... ou les rhabiller pour l'hiver. Gratuitement.

Le contraire marche aussi. La marque de prêt-à-porter Desigual et plus récemment le créateur Alexander Wang ont fait l'objet de nombreux articles en laissant quelques clients privilégiés se servir dans leurs rayons aux frais de la princesse. Foire d'empoigne = buzz assuré (cf. jour d'ouverture des soldes qui fait tous les ans l'ouverture des journaux télévisés).

3 / Vendre sa vie sur eBay

C'est ce qu'a fait Shane Butcher, entrepreneur américain, en proposant ses 3 magasins de jeux vidéos, ses 3 voitures et ses 2 maisons pour la modique somme de 3.5 millions de dollars. De quoi faire couler beaucoup d'encre jusqu'en France.

4/ Faire faire sa promo par une star

Certaines entreprises bénéficient du coup de pouce d'une personnalité sans n'avoir rien demandé. Exemple : Arnaud Montebourg en marinière Armor Lux en couverture du Parisien Magazine. Les ventes ont explosé alors que la marque n'avait rien fait de spécial pour ça !

Alors, pourquoi ne pas essayer de forcer le destin ? La recette de Seb ? Envoyer régulièrement ses produits phares en cadeaux à des leaders d'opinion triés sur le volet. Résultat : un tweet élogieux de la célèbre présentatrice Oprah Winfrey vantant les mérites d'une friteuse. Et surtout : la progression de l'action du groupe en bourse.

Problème : vous n'êtes pas assuré du succès car les fameux leaders d'opinions -les vrais- croulent sous les sollicitations et les cadeaux (qui finissent parfois à la revente sur eBay, si si si... :-(

Reste que vous pouvez forcer encore plus le destin en y allant au culot, comme Michel et Augustin. Les 2 acolytes ont réussi à se faire passer pour les traiteurs officiels du Salon des Entrepreneurs en février 2007 et à franchir tous les barrages sécurité. Ils ont ainsi pu déposer, bien en évidence sur le pupitre de l'invité prestigieux de l'époque, à savoir Bill Gates, une bouteille de leur yaourt à boire. Au-delà du coup de pub gratuit devant un parterre de 6 000 entrepreneurs réunis pour l'occasion, les 2 entrepreneurs ont exploité la boutade à fond pour leur communication en réalisant une vidéo humoristique dans laquelle Bill tient le 1er rôle (L'Oréal et ses égéries n'ont qu'à se rhabiller ;-)

PS : le prochain Salon des Entrepreneurs aura lieu les 5 et 6 février 2014 :-)

5 / Glisser des fautes dans ses pubs

Ces le secré pour qu'une kempagne deux pub ki serait passez inapersu face le buzz. Le site Adopte Un Mec s'est ainsi distingué en juin 2013 en faisant une belle bourde d'orthographe sur ses affiches vantant les mérites de "M. Lourd" qui "envoit" du lourd (au lieu d' "envoie" ou "en voit", au choix ;-) Du lourd en effet...

Voilà quelques filons qui ont bien fonctionné. Et c'est justement là que le bât blesse : c'est du déjà vu ! Or les journalistes s'intéressent à la nouveauté, pas au réchauffé !!! Le mieux, pour faire parler de soi dans les médias, reste donc de trouver votre propre créneau, nouveau et en adéquation avec l'ADN de votre entreprise (tant qu'à faire).

Aller, un dernier filon qui a fait ses preuves pour la route -celui qui cartonne le plus- :

6 / Être un homme

Et oui, ça aide ! C'est triste, mais c'est vrai :-( Si les femmes représentent 30% des entrepreneurs, seulement 5% des articles sur les entrepreneurs leur sont consacrés. Pour briller sous les feux de la rampe, mieux vaut donc être un mec.

Pour vous mesdames, il reste une petite fenêtre de tir : la journée internationale de la femme organisée chaque année. C'est à ce moment que les journalistes sont en mal de témoignages de femmes. Alors, ne ratez pas le coche...

D'autres idées pour faire le buzz dans les médias?

(sérieux s'abstenir)

Partager cet article

Commenter cet article