Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Médias & Entrepreneuriat

Décrocher des interviews grâce aux sites d’appels à témoins

25 Janvier 2014 , Rédigé par Valérie Bauer-Eubriet Publié dans #DES PISTES POUR VOS RP

Décrocher des interviews grâce aux sites d’appels à témoins

Pour décrocher un reportage sur une grande chaîne, il suffit parfois de répondre à une annonce de journaliste sur un site d'appels à témoins. L'avantage ? plutôt que d'envoyer un communiqué de presse non sollicité à un journaliste qui en reçoit 200 autres par jour et qui a donc peu de chance d'y prêter attention, vous ciblez un journaliste auquel vous envoyez une info adaptée à l'angle de son article au moment où il en a besoin. Et ça change tout !

Les sites in english

Des sites comme HARO (= Help a reporter out) ou Profnet proposent aux journalistes de varier leurs sources d'information en les mettant en relation avec un large éventail d'experts. Professeurs, consultants, chefs d'entreprises ou même particuliers, le site HARO part du principe que « chacun est expert en quelque chose ». On y trouve pas mal d'appels à témoins - in english of course ! - destinés aux entrepreneurs, du type :

  • « cherche chef d'entreprise ayant mis en place un dispositif pour encourager le télétravail »,

  • « cherche entrepreneur pour donner son opinion sur l’augmentation du salaire minimum »,

  • ou encore « cherche expert pour témoigner sur les bienfaits d’une déconnexion momentanée aux réseaux sociaux ».

Comment ça marche ?

Sur tous ces sites, les annonces sont accessibles sur internet, les réseaux sociaux et également via un système d'alertes par mail (parfois payant). Les personnes dont le profil correspond peuvent prendre contact avec le journaliste demandeur. Gardez tout de même à l'esprit que vous serez en concurrence avec d'autres experts ayant répondu à la même annonce et qu'avec les médias, rien n'est jamais acquis. Mais vous avez la garantie de contacter le journaliste au moment où il prépare un sujet dans lequel vous avez vraiment matière à intervenir. Et ça, ça aide beaucoup !

Si votre english is fluent et que vous lorgnez sur l'international, vous avez clairement une carte à jouer avec ces sites ! Suivez-les sur Twitter.

Mais be attentive ! Peu d'appels à témoins sont ouverts aux experts étrangers.

Et en France ?

Moins de choix in french, unfortunately :-(

VoxForte propose surtout des appels à témoins sur des sujets de société (par ex : mon chien fait la loi, mon ado vit son 1er chagrin d'amour, mamie à 40 ans) et des émissions grand public, souvent éloignées de l'univers du business. À suivre quand même, on ne sait jamais !

Plus récent, ResponseSource propose depuis peu une version française avec quelques appels à témoins provenant de la presse spécialisée. A follower également !

Mais attention à bien choisir les sujets sur lesquels vous souhaitez vous exprimer. "Qu'est-ce que vous pensez des délocalisations, de la hausse du Smic ? Ces questions sont intéressantes et engageantes pour un chef d'entreprise. Mais des clients peuvent être froissés par les réponses" prévient Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza. Et de conclure "Parfois, il est préférable de ne pas être cité".

Ces conseils sont issus de "Médiatiser sa boîte" publié aux éditions Ellipses.

Partager cet article

Commenter cet article

Pauline @gereso 28/01/2014 10:37

Bonne stratégie sur le principe mais comme le dit votre citation du PDG de Sarenza parfois il vaut mieux éviter de se créer soi-même de la mauvaise presse car on ne sait jamais vraiment comment les médias vont tourner la choses , surtout pour des émissions TV où le but est de faire de l'audience.